Étape 49 – Dunes de Treompan / Port Vilh

Le mardi 26 octobre 2021

Marche en compagnie de Lise,Lola, Emma et Florence

24 kms

Texte rédigé par Florence

Je retrouve dimanche en fin d’après-midi Gwenaelle à Lanildut sur le GR près d’une balise.


Je suis tout de suite emportée, aspirée dans sa marche tonique, vivifiante et tout autant sereine.


Quelle joie !


Je découvre en ce 24 octobre 2021, ce chemin de bord de mer, fait de dunes, de plages, d’un chenal dessiné par

des poteaux de bois, qui en cette marée basse, semblent être les vestiges d’une civilisation passée.


Nous arriverons à l’église de Porspoder.

Le lendemain commence par un arc-en-ciel sur le port d’Argenton.


Emma, Lola et Lise nous rejoignent pour cette marche jusqu’à la plage des trois moutons à Tréompan, soit plus

d’une vingtaine de kilomètres. Je déborde d’enthousiasme et j’espère atteindre le but.


C’est une succession de plages, de côte sauvage, de belles lumières.


Et aussi le bonheur d’admirer des sculptures naturelles et d’autres laissées par nos prédécesseurs, avec des

sensations de traverser les époques dans la joie qu’offre la marche.

Mardi, mon corps est fourbu, mais mon esprit a hâte de poursuivre la marche.


Nous partons dans la blondeur des herbages des dunes, puis de celle du sable, enveloppées d’une très belle lumier

lumière. Nous allons découvrir l’entrée de l’aber Benoît… l’aber bénit.


C’est une anse large, emplie de douceur malgré un temps mitigé.


Nous passons devant un mémorial de la guerre 39-45, nous sommes sur la « Voie de la Libération ».


Plus loin se trouve « le Passage », qui permettait de relier les deux rives de l’aber… et mon corps me dit : traverse à

la nage et puis laisse-moi me reposer ! Mes pieds et quelques muscles commencent vraiment à me faire souffrir.


Mais mon esprit a tellement envie de continuer, de rester en communion avec l’énergie de cette marche, qui permet

de reprendre conscience que la vie est joyeuse quand le corps est emplit d’une respiration pleine.


Nous poursuivons maintenant sur la berge sud de l’aber et c’est délicieux; nous sommes sur des petits chemins,

dans une atmosphère qui mélange odeurs de sous-bois et embruns iodés.


Quelle belle balade entre tableaux offerts par la nature et perspectives de chemins creux.


Nous atteignons le pont pen ar Pont à Tréglonou.


Peu après, je vais arrêter la marche, j’ai un peu trop malmené mon corps, mais qu’importe.


En attendant que Gwenaëlle et les trois formidables jeunes et joyeuses éclaireuses finissent le cheminement du jour,

je me pose littéralement au sol.


C’était chouette, j’ai hâte de poursuivre et là, en regardant le ciel, je suis en pensées avec celles … et ceux qui

souffrent en eux-mêmes ou par d’autres.


Merci à Gwenaëlle pour cette bonne idée, ce rappel à la joie, à la vie et aux merveilles de notre monde.


Florence

Étape 49 - Dunes de Treompan / Port Vilh 1 - La Marche des Femmes Invisibles
Étape 49 - Dunes de Treompan / Port Vilh 9 - La Marche des Femmes Invisibles
Étape 49 - Dunes de Treompan / Port Vilh 27 - La Marche des Femmes Invisibles

Merci à toutes !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

2 réponses

  1. C’est tellement beau 😍 Trop hâte de reprendre un bout de chemin avec toi Gwen. Merci à Florence pour ce magnifique texte. À bientôt
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles liés

Étape 53 – Plouneour Trez / Menfig

Le lundi 22 novembre 2021 22 kms Je marche seule Je démarre cette randonnée sous l’œil bienveillant situé à l’entrée

Étape 47 – Porspaul / Porspoder

Le dimanche 24 octobre 2021 23 kms Marche en compagnie de Christine R, Sarah, Christine D, Patrick et ses deux